C’est un fait, courir un 10 km n’est pas une épreuve facile. Le niveau de difficulté augmente si l’on considère l’hypothèse de courir 10 km en tant que débutant. Il est nécessaire de se préparer et de mettre tous les atouts de son côté surtout si l’on entend battre son propre record en temps que coureur expérimenté. Voici quelques astuces pour maitriser comment courir plus vite sur 10 km.

La préparation

Il est essentiel de se préparer avant d’affronter une épreuve pareille, commencez par vous reposer. Prenez quatre à cinq jours pour récupérer et vous mettre dans les meilleures conditions pour courir. Il faut prendre le temps lors du dernier entrainement de réduire l’intensité de la séance. En faisant les trois quarts de votre séance habituelle, vous êtes sûr de bien préparer votre corps.

La préparation passe aussi par une prise de décision quant à l’allure que l’on va adopter pendant la course. Si vous cherchez comment courir 10 km en 45 minutes, alors assurez-vous de mettre en place une cadence qui vous permettra d’accomplir cet objectif. Durant vos entrainements vous devrez donc vous atteler à construire une allure et la reproduire le jour J.

Avant de vous élancer, pensez aussi à vous échauffer, le 10 km étant une course relativement courte, ce sera la vitesse qui primera. Dites-vous bien que vous n’aurez pas le temps de chauffer le moteur, affrontez donc la ligne de départ en étant prêt.

La gestion de la course

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il est relativement impossible de savoir comment courir 10 km sans entrainement, en effet, il faut déjà avoir une allure prédéfinie. De plus, en courant régulièrement à ce rythme vous êtes sûr de ne pas paniquer lors du départ de la course. De nombreux coureurs se sont retrouvés en train de rater leur course, car ils ont mal juger leur allure, évitez cette erreur.

Pour réussir, il est impératif de se dépenser le moins possible pendant les 5 premiers kilomètres. Vous devez courir ces derniers en gardant un maximum de contrôle. Cette énergie économisée vous sera nécessaire pour la suite. Cette tactique de course pour 10 km est un atout indéniable, car elle vous aidera à conserver du jus pour arriver jusqu’au 8e kilomètre. Ce moment est le seul où le mental est le plus indispensable. Vous devez combattre les envies de ralentir la cadence qui vous assaillent.

Restez droit dans vos chaussures et ne baissez pas les bras. C’est tout à fait normal de vous sentir affaibli. Une fois cette étape passée, dites-vous bien que le plus dur est fait, votre mental doit tenir bon et vous permettre de puiser dans vos réserves pour avancer. Une bonne gestion de course sur 10 km rime aussi avec un bon final. Lâchez-vous, prenez une posture de finaliste et penchez la tête en avant. Vous rendrez compte que l’action de l’adrénaline vous donnera des ailes alors courez et mettez vos dernières forces dans la bataille.